Le Conseil national veut interdire certaines fourrures

Le Conseil national tient à interdire l'importation des peaux et fourrures provenant d'animaux maltraités lors de l'élevage, de la capture ou de la mise à mort. Passant outre l'opposition d'une commission du Conseil des Etats, il a soutenu mercredi cette idée.La proposition est contenue dans une initiative parlementaire de Pascale Bruderer, à laquelle le National a donné suite par 87 voix contre 64. La socialiste argovienne entend ainsi s'attaquer à des pratiques qui ont cours à l'étranger, comme l'utilisation de pièges à mâchoires, de collets et d'assommoirs pour les visons et les renards, ainsi que de battes pour les phoques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.