Pour Andreas Gross, l'élection d'un PDC n'arrangerait pas la gauche

L'élection d'un PDC à la succession de Pascal Couchepin serait trop risquée pour la gauche, estime Andreas Gross. Pour le socialiste, le PDC joue le même jeu que le PLR: tous deux affirment vouloir consolider le centre tout en donnant des gages à l'UDC."Le PDC, même après avoir contribué à l'éviction de Christoph Blocher, continue de courtiser l'UDC ou le fera au moins jusqu'aux élections de 2011 'pour ne pas paraître trop à gauche'", affirme le conseiller national (PS/ZH) dans un entretien à "L'Express" et à "L'Impartial". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.