Les journaux suisses n'ont pas beaucoup de pitié pour Blocher

"Gifle", "camouflet", "cassé": c'est ainsi que la presse qualifie la défaite de Christoph Blocher au lendemain de son éviction du Conseil fédéral. Les médias parlent aussi de "séisme", de "choc" ou de "putsch" historique. Passés ces constats, les commentateurs s'interrogent sur l'avenir de la concordance.Plusieurs médias avaient prédits que rien ne changerait dans le landerneau politique helvétique. Aujourd'hui, nombreux sont les éditorialistes à évoquer un véritable "tremblement de terre" ou un vrai "coup de maître" politique. Et la plupart mettent en évidence la stratégie et la discipline de l'alliance PDC-Socialistes-Verts. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.