1er mai: Levrat veut "remettre en marche le progrès social"

Il faut "remettre en marche le progrès social", a lancé Christian Levrat devant quelque 5000 personnes à l'occasion de la Fête du travail à Zurich. Le président du PS a dénoncé "la régression sociale qui caractérise la droite et ses mécènes de l'économie"."Ca suffit, halte aux salaires de misère", a tonné M. Levrat. Aucun salaire mensuel ne devrait être inférieur à 3500 francs, estime le président du PS. Et pourtant, 11% des employés gagnent moins de 3500 francs alors que l'ancien patron de l'UBS Marcel Ospel "a empoché ces dernières années plus de 100 millions", a-t-il dénoncé. Selon lui, la coexistence d'une telle opulence et d'une telle précarité n'est pas tolérable. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.