Groupe de travail - étrangers criminels: l'UDC pose ses conditions

L'UDC se dit prête à participer au groupe de travail chargé de trouver des solutions pour appliquer l'initiative sur le renvoi de criminels étrangers, mais à certaines conditions. Elle n'a encore nommé personne et souhaite "un mode de travail ouvert et transparent".Il est en effet prévu que les discussions au sein du groupe soient confidentielles, et les divergences ne feront pas l'objet de votes. Une discrétion absolue est imposée et le Département fédéral de justice et police (DFJP) conserve le monopole de l'information, a déploré l'UDC ce vendredi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.