Affaire Rappaz: le Grand Conseil refuse de gracier le chanvrier

Sans surprise, le Grand Conseil valaisan a refusé jeudi par 113 voix contre 14 de gracier Bernard Rappaz. Le chanvrier purge actuellement une peine de cinq ans et huit mois de prison et est en grève de la faim depuis 196 jours non consécutifs.L'ambiance était électrique dans l'attente de la décision, prise à huis clos. Des partisans de Bernard Rappaz avaient installé devant le bâtiment un squelette et une petite banderole : "Justice assassine / Politique complice". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.