Le président des CFF ne veut plus transporter les hooligans

Le président du Conseil d'administration des CFF Ulrich Gygi ne veut plus transporter à l'avenir des hooligans. Il souhaite un changement de l'obligation législative de transporter à laquelle les CFF sont contraints."Nous travaillons à un changement législatif" avec le Département fédéral des transports (DETEC) sur cette question, déclare M. Gygi dans une interview publiée lundi par le quotidien "Aargauer Zeitung". Actuellement, la loi contraint les CFF à transporter tous les passagers avec billet valable, dont les hooligans qui dévastent les trains. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.