Valérie Garbani reconnue coupable d'injure et ivresse

Valérie Garbani a reçu la sanction pénale des écarts de conduite qui lui ont coûté sa fonction de conseillère communale. L'ancienne élue ne s'opposera pas au verdict du Tribunal de police qui la condamne à 60 heures de travaux d'intérêt général (TIG).Dans son verdict rendu à Neuchâtel, le tribunal a en outre infligé à Valérie Garbani 100 francs d'amende et une indemnité de dépens de 300 francs en faveur du plaignant. Le tribunal a mis également à la charge de l'accusée les frais de justice s'élevant à 1200 francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.