Franc fort: le CF nie la crise mais envisage des mesures de soutien

Certaines branches et entreprises souffrent vraiment de la cherté du franc suisse, reconnaît le Conseil fédéral. Il étudie donc des mesures de soutien, a annoncé mercredi le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann. Pas question toutefois de parler de crise.La situation est sérieuse, mais "ce n'est pas une crise", a répété trois fois le conseiller fédéral libéral-radical devant la presse. La croissance économique s'est élevée l'an dernier à 2,7% et le chômage a reculé à 3,6% à la fin de l'année, a-t-il rappelé. Les problèmes de taux de change vont ralentir la croissance dans les trimestres à venir, mais cela restera de la croissance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.