Armée: la crédibilité personnelle de Roland Nef doit être examinée

Après les révélations de la presse sur l'affaire Nef, les réactions se sont multipliées à Berne. Si Pascal Couchepin ne remet pas en cause les compétences professionnelles du chef de l'armée, "le problème de sa crédibilité personnelle doit être examiné", estime-t-il.La publication par la "SonntagsZeitung" de détails sur le contenu de la plainte de l'ex-compagne de Roland Nef n'a pas laissé le monde politique suisse indifférent. Selon le président de la Confédération, "les faits dénoncés (...) à l'encontre de Roland Nef sont anciens et datent d'avant son entrée en fonction à la tête de l'armée", a-t-il fait savoir par l'intermédiaire de son porte-parole. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

08.10.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.