Fédérales 07/réactions: premières autocritiques socialistes

Les pertes du Parti socialiste profitent aux Verts et pas aux adversaires, analyse Hans-Jürg Fehr. Le président du PS reconnaît la nécessité d'une autocritique alors que son parti s'achemine vers une importante défaite, en particulier outre-Sarine.M. Fehr réfute l'accusation d'avoir mené une mauvaise campagne. "Mais si les tendances pour le Parti socialiste ne sont pas bonnes, il est clair que nous n'avons pas fait ce qu'il fallait", a-t-il déclaré à la TSR. De son côté, le secrétaire général de l'UDC suisse estime que l'UDC a créé "la sensation" en battant son résultat historique de 2003. Gregor Rutz espère qu'ainsi la question de la non réélection de Christoph Blocher sera close. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.