Valais: le chanvrier Bernard Rappaz ne sera pas à nouveau sauvé

Si Bernard Rappaz recommence sa grève de la faim, refusant toute réanimation en cas de nécessité, la conseillère d'Etat valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten respectera sa volonté et le laissera mourir. Le chanvrier été reconduit en prison ce matin.La cheffe du département de la sécurité, des affaires sociales et de l'intégration n'interrompra plus la peine du chanvrier valaisan, comme elle l'avait ordonné au 49e jours de sa grève de la faim. "Il purgera sa peine car il est un détenu comme les autres, nous ne ferons pas d'exception", a-t-elle souligné. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.