Le camp rose-vert exige un arrêt des exportations de munitions

Des élus de gauche exigent un arrêt des exportations de matériel de guerre, réagissant ainsi aux informations selon lesquelles les rebelles libyens utilisent des munitions fabriquées par Ruag et livrées initialement au Qatar. Dans le camp bourgeois, on parle d'un cas isolé.Comme l'a révélé mercredi soir la télévision publique alémanique, les rebelles libyens utilisent des munitions fabriquées par Ruag Ammotec à Thoune (BE). Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) avait autorisé en 2009 l'exportation de ces munitions vers le Qatar, mais celui-ci n'a apparemment pas respecté son engagement à ne pas transmettre ce matériel plus loin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.