Initiative "anti-4x4": le texte n'est pas rédigé de façon optimale

Le texte de l'initiative "anti-4x4" n'est pas rédigé de façon optimale, estime la Chancellerie fédérale. Mais faire dire aux initiants le contraire de ce qu'ils visent, comme l'a fait Jürg Scherrer, est "mal intentionné", selon elle.M. Scherrer, du Parti de la liberté (ex-Parti des automobilistes), avait estimé mardi dans l'émission de la TV alémanique "Club" que le texte allemand évoquant les dispositions transitoires pouvait signifier que ce sont les véhicules émettant moins de 250 grammes de CO2 par kilomètre qui seraient visés et non l'inverse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.