Votations du 24 février: l'USS critique les pertes pour l'AVS

La campagne pour la votation sur la réforme de l'imposition des entreprises vire à la bataille de chiffres. L'Union syndicale suisse dénonce un "mauvais coup pour l'AVS": en cas de "oui" le 24 février, les caisses du 1er pilier perdraient 300 à 400 millions par an.Récemment, Hans-Rudolf Merz a évalué le manque à gagner pour l'AVS à une somme entre 90 et 130 millions de francs par an. Le ministre des finances "minimise" les faits, d'après l'Union syndicale suisse (USS). L'organisation faîtière a présenté ses calculs destinés à convaincre le peuple de refuser le projet. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.