Seule la moitié des violeurs condamnée à une peine de prison ferme

Plus de 50% des personnes condamnées pour viol en Suisse purgent moins de la moitié de leur peine de prison, voire pas du tout. Sur les 274 jugements rendus dans des affaires de viol depuis le début 2007, seuls 48% ont abouti à une réclusion ferme.En 2005 et en 2006, ce taux était encore de 77%, a indiqué le porte-parole de l'Office fédéral de la justice Folco Galli. Cette différence est liée à la révision du code pénal, entrée en vigueur en 2007, qui permet de prononcer une peine assortie d'un sursis partiel. Un violeur sur quatre, soit 63 depuis le début 2007, ne va pas du tout en prison. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.