L'USS exige un renforcement de la protection des travailleurs

L'Union syndicale suisse remonte au créneau pour exiger une meilleure protection des travailleurs contre les licenciements. Le droit en vigueur, parmi les plus libéraux d'Europe, est conçu pour les années de vaches grasses, et non pour les périodes de crise, selon la centrale syndicale.Les entreprises en difficulté doivent d'abord recourir au chômage partiel avant d'aller plus loin. L'Union syndicale suisse a demandé lors d'une conférence de presse, lundi à Berne, que la durée du chômage partiel soit à nouveau prolongée, cette fois de 18 à 24 mois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.