Ruth Dreifuss ne veut pas d'un chef de parti au Conseil fédéral

"Il serait erroné de nommer un chef de parti au Conseil fédéral, comme avec Christoph Blocher". C'est ce que pense l'ancienne conseillère fédérale socialiste Ruth Dreifuss, interrogée sur la succession de Samuel Schmid.Une telle nomination saperait le socle de confiance nécessaire à gouverner ensemble, explique Mme Dreifuss. Pour un retour de l'UDC au gouvernement, Ruth Dreifuss estime qu'il faut demander à cette formation pourquoi elle veut revenir et pour y faire quoi. "Soit elle veut poursuivre sa cure d'opposition, soit elle décide d'assumer pleinement sa part de responsabilité dans un système que l'on ne va pas changer pour elle". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.