Affaire Tigris: l'ex-ministre Christoph Blocher était informé

L'ex-ministre de la justice Christoph Blocher avait connaissance de l'existence de l'unité d'intervention "Tigris". A l'époque, cette force ne portait toutefois pas ce nom mais s'appelait "groupe d'intervention ciblé", explique-t-il dans un entretien avec l'ATS.Il ne s'agissait en aucun cas d'une police fédérale de sécurité. "Ni d'une troupe secrète", poursuit le Zurichois à la tête du Département fédéral de justice et police (DFJP) de 2004 à 2007. Et l'ex-ministre d'ajouter que tant les commandants de polices cantonales que la délégation de la commission de gestion en étaient informés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.