La Suisse dans la liste grise: les partis relèvent l'isolement

L'inscription de la Suisse sur une "liste grise" de l'OCDE ne surprend pas grand monde chez les partis. Tandis que le PLR appelle à une union nationale, le PS demande une stratégie pour l'"après-secret bancaire". Tous relèvent l'isolement de la Confédération.Sans s'exprimer directement sur la liste, le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz a défendu sa politique. Il s'est félicité de la décision, le 13 mars, d'assouplir le secret bancaire et d'adopter les règles de l'OCDE en matière d'entraide administrative. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.