Minder veut que l'intitative soit soumise au peuple directement

Connu pour son initiative contre les salaires abusifs des grands patrons, Thomas Minder lance une nouvelle idée: soumettre les initiatives au peuple dans un délai d'un an au maximum après leur dépôt. Le Conseil fédéral et le Parlement n'auraient plus à les traiter.Dans un communiqué publié dimanche sur internet, M. Minder s'énerve face au lobbying et aux "années d'escarmouches avec d'innombrables contre-projets directs et indirects" qui ont fait suite à son initiative sur les salaires abusifs. Ce va-et-vient d'une commission à l'autre n'est à juste titre pas comprise par le citoyen, selon lui. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.