Votations fédérales: oui à la réforme de l'imposition, non à Weber

Les Suisses ont accepté de justesse les allègements fiscaux pour les actionnaires, avec seulement 50,5% de oui. L'initiative contre le bruit des avions militaires de Franz Weber a en revanche été balayée par 68,1% des voix. La participation a à peine dépassé 38%.Le suspense autour de la réforme de l'imposition des entreprises combattue par la gauche a duré jusqu'au bout, moins de 20'000 voix ayant finalement fait pencher la balance. Environ 938'660 Suisses ont approuvé le paquet visant à alléger la charge pesant sur les 300'000 PME du pays. Le non est venu de huit cantons de Suisse occidentale, dont la majorité des romands. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.