La Suisse pas moins extrémiste de droite que d'autres pays

L'extrémisme de droite concerne potentiellement 4% de la population helvétique, selon une étude. En substance, "la Suisse n'est pas moins raciste ou extrémiste de droite que d'autres pays européens", a dit Marcel Niggli, président du comité directeur du PNR 40+.Le programme national "Extrémisme de droite - causes et contre-mesures" (PNR 40+) a présenté à Berne sa publication finale. Ce livre en anglais résume les travaux, répartis en treize projets, qui ont été lancés en 2003 sur demande du Conseil fédéral. A l'origine de la commande, la croissance des délits et actes de violence imputables à cette mouvance observée depuis les années 1990. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.