Moins d'un tiers des Suisses sont favorables aux soins intégrés

Alors que le Conseil national vient d'adopter un projet visant la promotion des réseaux de soins intégrés, moins d'un tiers des Helvètes sont favorables à ce modèle. Telle est la conclusion du "Moniteur de la santé 2010" présenté par l'institut gfs.berne.Seuls 10 pour cent des Suisses sont assurés auprès d'un modèle de soins intégrés, a rappelé Claude Longchamp, le patron de l'institut de sondage. Quelque 18% de personnes supplémentaires pourraient envisager ce type d'assurance, selon l'enquête menée auprès de plus de 1200 citoyens. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.