Interdiction des minarets: la votation analysée

Les 57,5% de citoyens qui ont accepté en novembre l'initiative contre la construction de minarets ont voulu donner un signal par rapport à l'extension de l'islam en Suisse, a révélé l'analyse VOX. Un vote symbolique qui ne représente toutefois pas un rejet des musulmans de Suisse.Seules 15% des personnes ayant voté "oui" ont émis des critiques concrètes concernant les musulmans vivant en Suisse, indiquent les résultats de l'analyse VOX effectuée après la votation du 29 novembre et publiés lundi par l'Université de Berne. Pour ses auteurs, cela signifie qu'il n'est pas possible d'interpréter l'ensemble du vote comme un rejet général des musulmans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.