Renvoi des criminels étrangers: contre-projet soumis au peuple

Selon toute vraisemblance, un contre-projet direct à l'initiative de l'UDC sur le renvoi des criminels étrangers sera soumis au peuple. Par 97 voix contre 84 et 9 abstentions, le National a suivi cette solution choisie par le Conseil des Etats.Plébiscité par le centre droit, le contre-projet a été finalement soutenu par une majorité des socialistes et quelques Verts. "C'est une couleuvre que l'on nous demande d'avaler", a expliqué Hans Stöckli (PS/BE). Mais le fait que le contre-projet, qui annonce aussi un tour de vis en matière de renvois, respecte les droits fondamentaux et les principes du droit international a fait pencher la balance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.