Le canton de Vaud veut tester des bracelets électroniques avec GPS

Le canton de Vaud veut introduire des bracelets électroniques avec GPS pour surveiller les ex-conjoints violents. Sa ministre en charge de la sécurité, Jacqueline de Quattro, aimerait tester rapidement un tel système, qu'elle considère comme une alternative à la détention provisoire."Chaque année, plusieurs femmes sont tuées en Suisse par leur ancien partenaire, malgré des interdictions d'approcher prononcées par le juge. Et il y a des centaines de victimes de lésions corporelles, principalement chez les femmes", déclare la conseillère d'Etat vaudoise Jacqueline de Quattro dans une interview au "Matin Dimanche". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.