La Suisse aux trousses des fraudeurs à l'AI qui vivent à l'étranger

La Suisse veut tenir à l'oeil les fraudeurs à l'AI qui vivent à l'étranger. Un essai pilote de six mois a démarré au Kosovo et en Thaïlande, deux pays où le potentiel d'abus est jugé important. Si le test s'avère positif, l'expérience sera étendue à d'autres régions du monde.La Confédération poursuit sa politique de "tolérance zéro" contre les fraudeurs à l'assurance invalidité (AI) en franchissant un pas supplémentaire, a estimé le vice-directeur de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) Alard du Bois-Reymond. La Confédération avance en "terre inconnue" avec l'extension des contrôles à l'étranger. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.