Le suicide assisté progresse, les autres méthodes reculent

Le suicide par empoisonnement, qui inclut le suicide assisté et les médicaments, a progressé ces quinze dernières années en Suisse au détriment d'autres méthodes. La pendaison reste pratiquée par plus de 20% des personnes qui s'ôtent la vie, devant les armes à feu.Ainsi, l'empoisonnement représentait 30% des suicides en 2008, contre 17% en 1995, selon les chiffres publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Deuxième méthode privilégiée en Suisse, la pendaison (23% en 2008/27% en 1995), devant les armes à à feu (18%/28%). Les "autres méthodes de suicide" sont restées stables durant ce laps de temps, à 29% environ. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.