Promesse écrite libyenne quant au retour des deux otages suisses

Le jet du Conseil fédéral est rentré de Tripoli qu'avec la délégation suisse et les bagages des deux otages car ces derniers doivent quitter le pays en tant qu'hommes d'affaires. Hans-Rudolf Merz a obtenu une promesse écrite libyenne quant à la libération d'ici fin août des deux Suisses.Le retour du "Falcon" du Conseil fédéral en Suisse répond à la demande de la Libye, a déclaré le Département fédéral des finances (DFF). Les deux Suisses devront rentrer en Suisse en tant qu'hommes d'affaires et non en otages, a insisté Tripoli. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.