Toujours plus de Suisses se distancent de la religion

Une grande majorité des Suisses entretient un rapport distant à la religion chrétienne et à la spiritualité. Ils estiment toutefois que les deux Eglises nationales jouent un rôle important auprès des personnes socialement défavorisées. Un quart se disent sans confession.Telle est la conclusion d'une étude menée dans le cadre du Programme de recherche "Collectivités religieuses, Etat et société" (PNR58). Le rapport de la population helvétique à la religion n'est pas indifférent ou négatif, mais distant, soulignent les chercheurs: la plupart ne croient pas en rien. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.