La presse romande accorde trop peu de place aux femmes

Moins présentes et moins citées, les femmes qui apparaissent dans les journaux sont de plus présentées de manière stéréotypée. Dans un livre, trois chercheuses lausannoises mettent en évidence le sexisme inconscient des médias romands.Plus de 7000 articles publiés dans onze quotidiens et quatre hebdomadaires romands entre 1982 et 2006 ont été examinés. Le corpus principal porte sur une semaine de 2002, ont expliqué devant la presse les linguistes Sylvie Durrer, Nicole Juffer et Stéphanie Pahud. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.