Nouvel ultimatum des rebelles aux autorités philippines

Les rebelles islamistes philippins d'Abou Sayyaf ont ordonné au gouvernement de retirer d'ici ce soir l'armée de cinq localités du sud du pays, faute de quoi, ils exécuteront un des trois membres du CICR qu'ils ont enlevés. L'organisation prend ces menaces "très au sérieux".Le groupe islamiste a jugé insuffisant le retrait de l'armée d'une partie seulement de Jolo en échange de la libération des otages du CICR, a-t-il précisé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.