Les transports suisses coûteront 135 milliards jusqu'en 2030

Moritz Leuenberger lance l'idée d'une taxe sur la mobilité pour financer les infrastructures de transport. Celui qui utilise un axe surchargé aux heures de pointe devrait ainsi payer davantage. Une facture allant jusqu'à 135 milliards est attendue les 20 prochaines années.Il ne s'agit pas d'ajouter un nouvel impôt mais de revoir le système actuel de financement, a insisté le conseiller fédéral en présentant son rapport sur l'avenir des réseaux d'infrastructures nationaux. La taxe de mobilité se baserait sur des tarifs différenciés en fonction des horaires et des lieux de circulation. Elle frapperait tous les transports, soit la route, le rail, les aéroports, les bus, les trams et les places de stationnement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.