La Conférence des évêques suisse prend position et demande pardon

La Conférence des évêques suisses éprouve de la honte et une profonde consternation face aux abus sexuels perpétrés dans le cadre de la pastorale. Elle avoue, "humblement", avoir sous-estimé l'ampleur de la situation et demande pardon, dans une prise de position.En marge de cette rencontre, le vicaire général du diocèse de Bâle a critiqué la "sexualité déréglée" de la société. La société dans son ensemble souffre du fait que l'être humain est devenu un objet sexuel, a déclaré Roland-Bernhard Trauffer dans une interview au quotidien alémanique "Berner Zeitung". Le vicaire général reproche aux médias de "cacher cette réalité". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.