Les documents n'ont pas été détruits sous la pression de la CIA

La destruction de documents liés à un trafic nucléaire n'a pas été ordonnée sous l'effet de pressions de la CIA, ont affirmé Samuel Schmid et Christoph Blocher. Le ministre de la défense et l'ancien ministre de la justice s'exprimaient dans les médias.La décision de détruire ces documents n'a pas été prise pour couvrir les activités de la CIA en Suisse, affirme Samuel Schmid. Le conseiller fédéral souligne qu'elle a été effectuée clairement dans l'intérêt du pays. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

29.06.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.