Ouverture du marché postal: le National soutient la libéralisation

Le Conseil national a enterré par 89 voix contre 83 une motion demandant au Conseil fédéral de renoncer à la baisse du monopole de La Poste sur les lettres de 100 à 50 grammes. La libéralisation devrait avoir lieu comme prévu en juillet.Le texte vient du Conseil des Etats, qui a exigé en décembre du gouvernement qu'il fasse marche arrière. La majorité des sénateurs n'avaient pas apprécié que le Conseil fédéral décide d'abaisser la limite du monopole par voie d'ordonnance, sans passer par le parlement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.