La police fait usage de la force avant le vol de renvoi au Nigéria

Le renvoi forcé de 19 Nigérians jeudi ne s'est pas aussi bien déroulé que ce que les autorités ont laissé entendre dans un premier temps. Deux requérants n'ont finalement pas été rapatriés. L'Office fédéral des migrations justifie ce "couac" de communication par la répartition des compétences.Lors de la montée dans l'avion, un des requérants d'asile a fortement résisté, selon des images diffusées jeudi soir dans l'émission "10 vor 10" de la chaîne alémanique SF. Les policiers l'ont traîné sur les marches avant de le frapper de coups de poings et de matraques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.