Le Conseil fédéral est conscient du problème des coûts de l'énergie

Les hausses des prix du mazout et du courant préoccupent aussi le Conseil fédéral. S'il est prêt à examiner la question de manière non contraignante, le gouvernement ne veut pas d'une révision de la loi sur le marché de l'électricité avant sa mise en vigueur.Le Conseil fédéral a déjà appelé mercredi les fournisseurs d'électricité à réexaminer les hausses de tarif annoncées et à les revoir, si possible, à la baisse. Dans une réponse à un postulat du conseiller aux Etats Philipp Stähelin (PDC/TG) publiée, il accepte d'élaborer un rapport sur l'évolution des prix. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.