Armée: le nouveau chef veut améliorer la gestion du personnel

L'armée suisse est sur la bonne voie, estime son nouveau chef. Mais, selon Roland Nef, il faut améliorer la gestion du personnel. La durée minimale d'un emploi militaire va ainsi passer à quatre ans, afin de ralentir le taux de rotation.L'Appenzellois de 48 ans a tenu sa première conférence depuis son entrée en fonction le 1er janvier. Il a fait part de sa volonté de convaincre de jeunes personnalités dirigeantes de grader. Pour lui, l'armée doit par ailleurs améliorer sa communication, notamment avec les milieux politiques et économiques. Elle doit de nouveau être considérée comme un élément constitutif de la société suisse, d'après M. Nef. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

08.10.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.