Affaire Kadhafi: silence radio à Genève et à Berne

Au lendemain du dépôt de la plainte civile de la Libye contre l'Etat de Genève, les autorités cantonales demeurent muettes. Les autorités fédérales ne sont pas plus loquaces sur l'affaire Kadhafi. Elles bottent toujours en touche en invoquant la séparation des pouvoirs.Le président du Conseil d'Etat genevois David Hiler et le chef du Département des institutions Laurent Moutinot n'étaient pas atteignables pour commenter le dépôt de la plainte. De son côté, le pouvoir judiciaire s'est fendu d'un communiqué laconique confirmant le dépôt de la plainte au greffe du Tribunal de première instance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.