Solar Impusle est arrivé à bon port

L'avion solaire expérimental Solar Impulse a atteri dimanche vers 19h45 à Payerne. L'engin, l'une des stars du Salon du Bourget à Paris, avait quitté le matin même l'aéroport français pour rentrer en Suisse.

L'avion aurait théoriquement pu atterrir plus tôt, car il était déjà dans la région de Payerne. Mais Solar Impulse a attendu 19h45 en raison de sa sensibilité aux effets thermiques, souligne le chef de mission Raymond Clerc sur le site internet consacré à l'aéronef.

Les bulles d'air chaud qui se forment notamment au-dessus des routes, des rails et des villes peuvent déséquilibrer l'appareil. Celui-ci y est très sensible en raison de sa grande envergure et de son faible poids.
 
 
Décollage le matin
 
L'avion avait décollé à 7h11 de l'aéroport parisien du Bourget. Il était piloté par André Borschberg.

Pour venir au salon du Bourget de Bruxelles, l'appareil avait dû s'y reprendre à deux fois en raison d'un ciel capricieux. Il avait atterri mardi 14 juin sur l'aéroport parisien, après un vol prolongé de plusieurs heures en raison du trafic aérien. Dans la capitale belge, il avait été présenté aux autorités européennes ainsi qu'à divers experts en aéronautique.

L'avion zéro carburant avait réalisé son premier vol hors de Suisse entre Payerne  et Bruxelles. Avec cet engin du futur, le Vaudois Bertrand Piccard, co-fondateur du projet, veut soutenir les efforts des institutions européennes pour adopter une politique énergétique ambitieuse. Le but final de l'équipe, basée à Dübendorf, est de tenter un tour du monde en cinq étapes vers 2013 ou 2014.
 
 
Envergure de 64 mètres
 
L'appareil, d'une envergure de 64 mètres, ne pèse que 1,6 tonne. Les ailes du prototype sont recouvertes de 12'000 cellules photovoltaïques alimentant quatre moteurs électriques d'une puissance de 10 chevaux chacun.
 
Le prochain objectif consiste à construire un second prototype, plus grand et doté de meilleures performances. L'usinage des premières pièces doit démarrer ce mois encore. Ce nouvel appareil doit faire à partir de 2013 un survol de l'Atlantique, stade auquel des pilotes chevronnés se joindront à l'expérience. /ats-fpa
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.