Frayeur au tunnel de la Roche

Le tunnel de la Roche a dû être fermé durant une heure vendredi matin. Le système automatique de fermeture de la route s’est déclenché peu avant 10h. Ce système avait été mis en place suite à l’important éboulement du 15 mars 2008. Ce jour-là, quelque 500 mètres cubes de rochers s’étaient détachés de la montagne et avaient atterri sur la route et en contrebas.

Selon les informations du service des Ponts et chaussées, des mesures qui dépassent le seuil d’alerte sont à l’origine de l’incident. Des spécialistes se sont rendus sur place vendredi matin pour analyser ce qui s’est passé. Par recoupement avec d’autres mesures effectuées sur le site, ils sont arrivés à la conclusion que le massif soupçonné d’avoir bougé n’a pas bronché en réalité. Aucun indice ne fait penser qu’il y a un risque. Les spécialistes ont donc décidé que la route peut à nouveau être ouverte au trafic.

Des contrôles vont désormais être entrepris pour connaître les causes de cette alerte. Un dysfonctionnement d’un des capteurs n’est pas exclu. De nouvelles mesures seront effectuées toutes les 4 heures jusqu’à ce que l’origine du problème soit connue. /iqu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.