Jean-Marie Mauron est décédé

Le père du 138 et du Casino du Jura n’est plus. Jean-Marie Mauron est décédé hier soir à l’hôpital de Delémont des suites d’une longue maladie. Il avait 60 ans.
 
Jean-Marie Mauron a été le grand animateur des nuits jurassiennes. En 1979, il ouvre la première discothèque du canton, le Club 138 à Courrendlin, qu’il tiendra durant 20 ans. Il se battra ensuite pendant 10 ans pour la création d’un casino. Un rêve qui deviendra finalement réalité. 
 
Très actif également sur le plan politique, Jean-Marie Mauron luttera activement pour l’autonomie et l’unité du Jura. Il sera le plus jeune membre du bureau exécutif du Rassemblement jurassien. Il siègera aussi au conseil municipal de Moutier, sa ville natale.
 
Depuis 2007, Jean-Marie Mauron siégeait sous les couleurs du PLR au Parlement jurassien où il avait été brillamment élu. Il s’est notamment battu contre les taxes de patente d’auberge. Jean-Marie Mauron attachait une grande importance au rôle social des restaurants dans les villages. /cg

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.