UNIA accroît sa défense des employés frontaliers

Le syndicat suisse UNIA s’est rapproché du syndicat français Force ouvrière Métaux. Aujourd’hui, un employé français membre de Force ouvrière et travaillant sur sol helvétique est automatiquement membre d’UNIA. L’inverse est aussi valable.
Pour mieux informer les frontaliers, UNIA sort également une brochure diffusée à 10'000 exemplaires dans les régions frontalières. /lb

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.