La carte scolaire professionnelle du Jura bernois n’est pas du goût de Moutier

La ville de Moutier renvoie sa copie au Canton de Berne concernant la conception d’un Centre professionnel du Jura Bernois.
 
Pour le Conseil municipal, ce projet - qui prévoit trois centres de compétence à Moutier, Tramelan et Saint-Imier - souffre de nombreuses faiblesses.
 
 
De graves lacunes dans le projet
 
D’une part la dimension interjurassienne n’a pas été prise en compte alors que le Jura réfléchit lui aussi à une nouvelle conception de sa carte scolaire.
 
D’autre part les autorités de Moutier estiment que les jeunes font office de «faire valoir» qui servent uniquement à maintenir artificiellement des classes excentrées ou à gonfler le volume des voyageurs sur certaines lignes ferroviaires.
 
Pour le Conseil municipal, ce sont des réformes à la «petite semaine» qui ne tiennent pas compte des apprentis et ne servent qu’à assurer le bien- être de certaines directions d’établissement.
 
 
Il faut revoir le dossier
 
Les autorités souhaitent donc que le dossier soit réexaminé au niveau interjurassien en intégrant Bienne à la réflexion.
 
Et s’il fallait concentrer les filières de formation, le Conseil municipal privilégierait plutôt deux sites forts à Saint-Imier et Moutier, Tramelan ayant – selon la municipalité prévôtoise - un avenir dans le la formation continue avec le CIP./fq
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.