Les employés de Von Roll contre les salaires en euros

Mouvement de solidarité entre travailleurs suisses et frontaliers chez Von Roll Casting. Le groupe a communiqué fin mai au personnel son intention de payer en euros les employés qui vivent de l’autre côté de la frontière. Objectif: réaliser des économies, à l’heure où la force du franc pénalise les entreprises helvétiques.
 
 
Vives protestations à Choindez et Delémont
 
Concrètement, les salaires actuels seraient convertis en euros au cours de 1.30. La mesure était prévue pour tous les sites suisses, mais ce sont principalement les sites jurassiens qui emploient des frontaliers (une centaine en tout). Et à Choindez et Delémont, cette décision a été largement contestée: les salariés, aussi bien suisses que frontaliers, ont marqué leur protestation en signant une pétition.
 
Face à cette réaction, la direction a en quelque sorte "gelé" son projet, nous a expliqué le secrétaire régional d’Unia Transjurane. Pierluigi Fedele salue le mouvement de solidarité entre Suisses et frontaliers, qui s’est instauré sans l’intervention du syndicat. Selon lui, "le réflexe des travailleurs habitant en Suisse a été le bon, parce que dès le moment où on s’attaque à la masse salariale, ça peut présager d’autres mesures sur les salaires, qui ne concerneraient pas que les frontaliers".
 
 
D'autres négociations en cours
 
A noter qu’Unia est toujours en discussions avec Von Roll Casting à propos de la protection des travailleurs. Le groupe a annoncé son intention de quitter la convention nationale des machines, mais Pierluigi Fedele est d’avis qu’une autre solution devrait pouvoir être trouvée. /lbe
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.