L’après TGV Rhin-Rhône se dessine

TGVDans huit mois, Porrentruy sera la ville suisse la plus proche de Paris, avec l’arrivée du TGV Rhin-Rhône à nos portes, le 11 décembre. Les partenaires du projet se sont retrouvés en assemblée générale vendredi. Ils ont fait le point sur les travaux restants à effectuer jusqu’à l’hiver et sur les développements futurs.

 
 
Finir la ligne Bienne-Belfort et trouver des solutions provisoires

 Jusqu’en décembre, le canton du Jura et ses partenaires français vont s’attacher à trouver une solution provisoire pour relier la gare de Delle à celle du TGV par des bus. Différentes pistes sont en réflexion, mais aucune n’a encore été arrêtée. Il faudra ensuite terminer la ligne ferroviaire Bienne-Belfort. Le dossier est en train d’être bouclé au niveau technique et financier. Il sera présenté le 30 mai au politique.
 
 
Une densité à améliorer
 
Différents développements sont déjà évoqués, pour prolonger la mise en service de la ligne TGV Rhin-Rhône, notamment la réalisation de la ligne à grande vitesse entre Belfort et Mulhouse. «C’est intéressant pour nous, pour gagner du temps vers le Nord», note le délégué jurassien aux transports David Asséo. Et le canton du Jura appelle également à une densité de l’offre plus grande sur la ligne Rhin-Rhône, pour davantage irriguer le territoire. Il est prévu pour l’heure que neuf trains circulent quotidiennement en direction de Paris, neuf trains de Paris en direction de l’Est et six trains en direction de Lyon. /lba
Partager
Link

Galerie photos liée

29.06.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.