Difficile de s’enrichir quand on est un élu communal

Etre un élu communal, n’est pas vraiment une activité lucrative dans la région. Dans son édition de demain, le magazine BILAN publie les résultats d’une enquête comparant les rémunérations des élus au sein des législatifs communaux.

Selon ce classement, la ville de Genève est - de très loin - celle qui traite le mieux ses parlementaires. Les 80 membres de son Conseil municipal coûtent au total 1 million 800'000 francs, soit 22'000 francs par député. Une somme irréelle pour la région, où le travail des élus tient plus du bénévolat.

Seule Bienne occupe une place d’honneur dans ce classement. Elle est 5ème avec près de 200'000 francs par année, soit 3000 francs par élus.

 
Les localités du Jura et du Jura bernois en queue de classement

Delémont apparaît au milieu des 125 parlements classés avec près de 26'000 francs.

Les coûts baissent déjà de moitié à Moutier ou la Neuveville. Ils ne dépassent pas les 8'000 francs à St-Imier, 6'000 à Bassecourt. Dans les plus petites communes comme Tramelan, mais aussi à Porrentruy, le législatif ne coûte guère que 4’000 francs par année, à peine 100 francs par élus.

Pas vraiment la panacée, mais toujours plus qu’au Locle. Dans la mère commune, les élus ne travaillent que pour les beaux yeux de la princesse. /fq

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.