"Il n'y a pas de crise chez Franck Muller"

Vartan Sirmakes, le patron du Groupe Franck Muller, contre-attaque. «Je ne suis pas là pour faire des usines à la Ceaucescu», affirme Vartan Sirmakes, dans l’édition d’août de PME Magazine. Le directeur et actionnaire majoritaire du groupe Franck Muller accuse
Unia d’incitation à la haine entre employés suite au débrayage intervenu cet été sur l'un de ses sites. Il a déclaré: «Il n’y a pas de crise. Nous montrer du doigt me fait sourire. L’entreprise reste l’un des leaders de l’horlogerie haut de gamme». /ts

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.